TÉLÉCHARGER PERSONA BERGMAN

Elle rend visite à Elisabeth allongée et la prend dans ses bras et lui fait répéter « Rien ». Physique tant le film est en contact direct avec le spectateur. Elisabeth ouvre les yeux. Liv Ullmann, comédienne fétiche du cinéaste suédois, et son quasi-double à l’écran, l’excellente Bibi Andersson, donnent pleinement corps à ce rude combat psychologique entre ces deux femmes à la fois si proches et si opposées. Elle ne parlera plus.

Nom: persona bergman
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 12.35 MBytes

Cette lettre, juste, affecte Alma. Par ses audaces formelles, Persona est un film qui enchante et fascine. Merci pour votre compréhension. Les actrices, tout comme lui, abattent sans cesse le quatrième mur, brouillent les pistes entre réalité et fiction. Alma se lève et vient se pencher sur elle. Sur le plan formel quelques pistes avaient été esquissées.

De ces visions, le cinéaste tire en deux semaines un scénario, quitte son lit, et une semaine plus tard démarre le tournage à Stockholm. Cette urgence, ce besoin bdrgman créer, irriguent chaque minute du film. En abordant les années 60, Bergman offre ses films les plus purs: Les CommuniantsLe SilencePersona Purs au sens où le cinéaste se confronte directement à ses sujets, avec son imaginaire, sa logique propre.

Ce sont ses films, son univers, son cinéma. Physique tant le film est en contact direct avec le spectateur. Bergman poursuit sur une série de portraits de défunts: Un des visages est filmé tête en bas, comme si de nouveau nous observions le film depuis la lampe de projection. Après un cut imperceptible, les yeux de la morte se sont ouverts.

  TÉLÉCHARGER FLAMME SLAI

Persona est une histoire de frontières poreuses, frontières entre deux femmes, entre deux folies, entre le monde de la fiction et la réalité, bergmann différents niveaux de représentation.

persona bergman

Les plans sur les mourants nous font un instant croire à une tentative de représentation de la réalité, mais le cut et la renaissance nous font de nouveau pénétrer dans un espace purement fictionnel. Par le personna mouvement du cut et du changement de point de vue, Bergman nous a fait pénétrer dans le film.

Nous sommes dorénavant aux côtés des créations de Bergmannous voyons les artifices qui préexistent au film, nous sommes des personnages de fiction. Expérimentations sonores, expérimentations visuelles, Bergman multiplie les figures « impures ».

Avec Nykvist, il surexpose, utilise de violents contrejours comme dans Monika.

Il fait avancer les ombres, noie ses personnages dans la nuit. La place du regard est au centre de Persona. Du moins en façade, sur le papier, dans le contrat. Elle est emportée par ce déluge de paroles et livre ses expériences les plus intimes à cette figure silencieuse et attentive qui lui fait face. Mais les acteurs souffrent de la dichotomie qui se crée entre le monde de la représentation et la réalité tangible des choses. Elisabet et Johan Vogler souffrent bien des mêmes maux.

Un espace à la réalité mouvante qui épouse les circonvolutions des rêves et des fantasmes.

Persona (1966) de Ingmar Bergman

Un monde-cerveau, comme on dit à propos des oeuvres de Kubrick. Elisabet désirerait ne plus vivre que par son corps.

  TÉLÉCHARGER CHANSON SOPRANO INAYA GRATUITEMENT GRATUIT

persona bergman

Bergman convoque Jung de manière affichée, la persona représentant dans ses théories le masque social. Le titre du film renvoie également aux masques que portaient les acteurs de la Rome antique.

PERSONA | Critique et analyse du film de Ingmar Bergman

Dans le film, Elisabet Vogler en perdant son masque, perd aussi sa voix. Face à cette figure silencieuse, on ne peut plus que regarder pour essayer de comprendre.

persona bergman

Tous les autres sens ayant disparu, il ne reste plus que le regard. Elisabet souffre des mêmes affects. A force de porter un masque, une personaelle ressent le besoin de se raccrocher au réel. Au début du film, Elisabet regarde terrorisée la télé. Elisabet est parvenue un instant à quitter la sphère de la représentation du monde pour un instant renouer avec la réalité. On retrouve comme dans Les Communiants un réceptacle vide, mutique, qui reçoit un flot ininterrompu de paroles.

Une fusion ou un transfert, on ne sait trop. Un regard lancé par Elisabet à Alma semble provoquer un échange de personnalité. Elisabet voit alors, depuis Alma, son propre corps qui lui était devenu étranger.

Persona est un film inépuisable, à la perfection formelle éblouissante.